Démarche artistique

Démarche artistique/Statement
FR
J’utilise plusieurs médiums tels que la photo, le film et le dessin, entrecroisant des techniques d’expérimentation sur la matière. Dans cette visée, le film polaroid est particulièrement intéressant puisque l’on peut aisément le déconstruire et l’hybrider avec d’autres supports. J’essaie ainsi de sortir l’outil de son usage convenu. Le collage, le transfert d’émulsion et le tirage au pinceau sont autant de techniques que j’aime m’approprier pour donner corps à mes idées. Je travaille également avec les films 120, 110, 35mm et Super 8.

La question de l’impact écologique de la production artistique est centrale dans mon travail. Ainsi, les deux jalons qui cadrent chacun de mes projets sont la gestion de la production et celle du matériel, souvent de seconde main. Ce cadre m’incite à accepter d’installer la création d’une œuvre dans la durée.

L’incertitude apportée par les procédés manuels et les films expirés est un moteur de création et m’oblige à m’adapter à la versatilité des supports. Sensibilisée dans mon cursus universitaire aux méthodes de création chorégraphique par le hasard, j’accorde à ce dernier une place fondamentale dans mon travail. Construire une œuvre devient alors un jeu d’échange entre idées et matière


EN
I use several mediums such as photography, film and drawing, interweaving techniques of experimentation on the matter. In this perspective, the polaroid film is particularly interesting because it can easily be deconstructed and hybridized. I thus try to take the medium out of its conventional use. Collage, emulsion lift and brush printing are all techniques that I like to use to give substance to my ideas. I also work with 120, 110, 35mm and Super 8 film.

The question of the ecological impact of artistic production is central to my work. Thus, the two milestones that frame each of my projects are the management of the production and the management of the material, often second hand. This framework encourages me to accept to install the creation in the duration.

The uncertainty brought by the manual processes and the expired films is an impulse for creation. I adapt to the versatility of the supports. Sensitized in my university studies to the methods of choreographic creation by the hazard, I grant to it a fundamental place in my work. Building a work becomes a game of exchange between ideas and material.