Post-mortem

Post-mortem
Film 120
Tirage papier fibre

Mordançage

« À présent, l’objet qui nous lie au défunt est un bouquet de fleurs que l’on dépose sur la tombe.
À présent, l’image qu’il nous reste du défunt est celle imprimée sur un bout de papier. »
Cette série est née d’un questionnement sur la nature morte comme style artistique, et sur la représentation du temps qui passe à travers des objets figés à l’apogée de leur beauté. Ce style n’est pas sans nous ramener à la mort inévitable qui attend le sujet.
C’est en travaillant l’émulsion par la technique du mordançage, que ce projet est devenu une réflexion méditative sur la disparition de la photographie funéraire et sur la perte des rites familiaux qui permettaient autrefois le deuil. Privé des photographies postmortem, notre souvenir des morts reste ancré dans le vivant.
À travers un travail d’altération de l’image sur des archives familiales, cette série arbore l’instant photographique comme passerelle irrévocable du passé.

© 2021 Alix Galdin


Novembre 2021 : exposition à la Galerie 2112 organisée par Art Cible, impression pigments d’archive sur papier Arches 100% coton, 23po x 23po, édition de 10

Titre des œuvres de gauche à droite : Brigitte ; Patrick

Août 2021 : Exposition Experimental Photography en ligne par Artdoc